Mauritanie : vers un congrès de la diaspora à Nouakchott controversé

Boolumbal Boolumbal

En annonçant le prochain congrès de la diaspora à Nouakchott, le chef de la diplomatie mauritanienne fait planer le doute d’une transparence des représentants mauritaniens à l’étranger.

Les observateurs pointent déjà une présélection des motifs de ce congrès qui va de la diaspora qui veut investir en Mauritanie à celle qui est intéressée seulement par l’immobilier, l’acquisition de terrains en finissant par celle qui veut retourner pour travailler. C’est clair, c’est la diaspora productive qui est en première ligne.

Cette approche sélective est considérée encore une fois comme discriminatoire par rapport aux réfugiés mauritaniens aux Etats-Unis et en Europe devenus des binationaux et d’autres qui ont perdu la nationalité mauritanienne faute d’enrôlement.

Les observateurs soupçonnent les affaires étrangères de profiter des fonds de l’organisation des Migrations internationales pour organiser un tel congrès.

L’ouverture prochaine de l’enregistrement des Mauritaniens de l’extérieur à l’état civil au Mali, au Congo et en Angola et dans d’autres pays s’inscrit dans cette volonté du gouvernement mauritanien à parer au plus pressé. C’est un congrès de rattrapage de l’agenda pour faire croire à l’intérêt que porte le gouvernement sur la diaspora.

Cherif Kane

Source: Kassataya


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :